Le conseil général de la Commune de La Grande Béroche a tenu sa première séance le 23 août 2017.

L’assemblée a élu Monsieur Thierry Pittet, conseiller général PLR à la charge de président du Conseil général. Nous vous donnons ici connaissance de son discours d’intronisation :

Commune de La Grande Béroche 

Conseil Général du 23.08.2017 

Mesdames et Messieurs, 

Tout d’abord, je vous adresse mes vifs remerciements pour m’avoir placé à la présidence de ce premier Conseil Général de la Grande Béroche. Mes remerciements vont également à tous les électeurs et électrices qui ont glissés mon nom dans leur enveloppe de vote; un tel plébiscite est allé au delà de mes espérances. Merci beaucoup! 

Permettez-moi également à l’occasion de cette première séance de notre Conseil de vous adresser quelques mots. Cela fait plusieurs années qu’il est question de fusion dans l’ouest du littoral neuchâtelois. Il y a eu des tentatives qui n’ont pas abouties et je ne reviendrai pas là-dessus. 

Pittet Thierry

Thierry Pittet

Il y a surtout une décision du peuple ou devrais-je dire des peuples, en fin d’année 2016, de s’unir sous une même entité politique. Par ordre alphabétique, Les Communes de Bevaix, Fresens, Gorgier-Chez-le-Bart, Montalchez, St-Aubin-Sauges et Vaumarcus forment aujourd’hui la Grande Béroche. 

Mesdames et Messieurs, nous avons été élus car la population estime que nous pouvons être ses représentants pour mener à bien les tâches qui sont confiées au Conseil Général. Nos expériences politiques et professionnelles, nos esprits d’analyse et de synthèse et nos connaissances spécifiques de la région et de la population doivent être mis au profit des citoyens, dans le cadre de ce Conseil et de son travail. 

Il s’agira de travailler assidûment sur les différents dossiers par respect pour la confiance qui nous a été accordée lors de l’élection du 18 juin 2017. 

Mesdames et Messieurs, Je veux que cette assemblée soit le théâtre de débat constructifs, d’idée partagées et de de décisions ayant pour but le développement durable de notre commune sur les plans économiques, environnementaux, sociaux, culturels, … 

Mesdames, Messieurs, Je ne veux pas que ce Conseil soit le lieu de règlement de compte déguisés; Je ne veux pas que les oui ou les non que nous devrons prononcer lors de décisions soient motivés par l’amitié ou la rancoeur portée à l’égard du porteur de projet; mais que non décisions valident ou invalident le dossier ou le projet en tant que tel. La population en a assez des politiques qui se tirent dans les jambes au lieu de travailler de façon sérieuse et constructive. Je vous recommande donc vivement, pendant les 4 prochains mois qui nous séparent de 2018 à vous rencontrer pour mettre à plat toutes les querelles, les différents du passé et à vous préparer à la construction de notre nouvelle commune. 

La tâche est importante et toute notre énergie devra y être consacrée; perdre du temps sur des conflits du passé ne pourra que nuire au bon fonctionnement de notre grande commune, de notre grande Béroche. 

Nous qui avons été élu, nous avons la responsabilité d’être à l’écoute des habitants de nos villages et de rapporter dans nos partis nos groupes et dans ce Conseil les besoins, les idées, les souhaits et les envies de nos concitoyens. Prenez le temps de les écouter; en effet beaucoup de nos voisins ne s’intéressent plus au civisme et à la politique en particulier, car ils ont été déçu par le passé. Promesses non tenues, objets passés sous silence et j’en passe! Soyez ambassadeurs de la population qui vous a élue auprès de ce Conseil ainsi qu’auprès des autorités cantonales à chaque fois que l’occasion se présentera. 

Je terminerai par ces quelques mots que j’ai l’habitude de dire lors de discussions où je dois me présenter: 

Je dis toujours que j’habite à Fresens, le plus beau village du monde! Dès à présent, je suis fier de pouvoir dit que j’habite la Grande Béroche, la plus belle commune du monde! 

Longue vie, bénédiction et prospérité à la Grande Béroche et à ses habitants. 

Merci pour votre attention. 

Thierry Pittet, Président du Conseil général